Fabrication lutin malin

Métaux colloïdaux ioniques (or, argent, magnésium, zinc et cuivre).

Les métaux colloïdaux ioniques lutinmalin.ch sont réalisés avec de l'eau filtré par un processus à osmose inverse ce qui lui confère une grande pureté en éliminant les métaux lourds et légers, résidus chimiques médicamenteux et phytosanitaires ainsi que les bactéries, coliformes, virus et autre organismes indésirables.

Pour obtenir une conductibilité de 0,1µ Siemens, l’eau purifiée est distillée une fois.

L'eau distillé n'est pas une eau morte, comme certains le prétendent. C'est une page blanche qui ne demande qu'à être remplie et un réceptacle neutre indispensable au produit. La mémoire de l'eau (voir travaux du Dr. Emoto) va permettre de mémoriser la vibration des métaux et ainsi être actif sur des sphères plus subtiles.

La ionisation est contrôlée électroniquement, Différents modèles de générateurs sont utilisés pour garantir une qualité optimale des différents métaux.

Tous les métaux colloïdaux produits par mes soins sont dynamisés à 528 Hz avec un diapason thérapeutique.

La mesure des ppm est très difficile voir impossible avec les petits testeurs vendus sur le marché, que ce soit en ppm ou en µSiemens. 

J'ai opté pour la balance précise au mg pour peser mes électrodes avant et après la production. 1 mg = 1 ppm, tout en tenant compte du pourcentage de particules (env. 30%) qui se fixent aux parois des récipients ou qui tombent au fond (dépôt) et qui ne seront pas présents dans la solution finale.

Il y a un facteur très important à prendre en considération, en plus de la qualité de l'eau, c'est la propreté des bouteilles et des accessoires (vaporisateur, pipette, spray nasal etc). Les résidus de fabrication sont très élevés (jusqu'à 8 µSiemens, plus de 8 ppm), ce qui est énorme pour un produit aussi sensible. Toutes les bouteilles et accessoires lutinmalin sont rincés à l'eau bi-distillé et mesurés afin d'éliminer ces résidus et de vous garantir un produit de qualité. Cette étape est ignorée par la grande majorité de producteurs de métaux colloïdaux.

Les vertus de ces métaux sont connus depuis des millénaires et utilisés par les gens fortunés. Ils utilisaient des couverts, assiettes, plats, carafes en argent, les bijoux en or, des casseroles en cuivre, ce qui leur permettait d’ingérer des colloïdes (particules en suspension dans un liquide) et de cette façon ils se protégeaient quasiment contre tout.

Sur les bateaux, ils mettaient des pièces d’argent dans les barils d’eau pour la maintenir pure et dans le lait pour la conservation.

On utilisait des pièces d'argent directement dans les blessures ouvertes afin d'éviter l'infection (1 ère guerre mondiale).

Ce ne sont pas des médicaments et ne peuvent en aucun cas se substituer à un traitement médical.

Demandez l'avis à un professionnel de la santé.

lutinmalin.ch décline toute responsabilité en cas de mauvaise utilisation des produits.

Date de dernière mise à jour : 29/10/2020

  • 3 votes. Moyenne 4.00 sur 5.